fbpx

Une catalogne à métisser

Symbole fort intéressant de la ruralité québécoise, une catalogne est un spécimen de couvre-lits et de tapis de sol, dont les lanières de couleurs sont façonnées de manière aléatoire. Traditionnellement, elles étaient constituées – économie familiale obligeait – de retailles de tissus et de guenilles recyclées. Fait curieux, l’usage du mot catalogne a également réussi à se faufiler dans les travers de notre culture alimentaire populaire.

À titre d’exemple, il existait autrefois, dans certains camps forestiers, une recette d’une épaisse crêpe au lard qui revendiquait justement le nom de catalogne.  Nous avons aussi été stupéfaits d’apprendre que bien avant l’introduction des pâtes alimentaires italiennes dans notre régime alimentaire, il existait déjà au Québec un riche savoir-faire en la matière.

Dans cette réalité somme toute fascinante, y figurait notamment des glissantes, des babiches, des sacoches ainsi qu’une insolite pâte fraîche dont la géométrie évoquait les lanières, vous l’aurez deviné, d’une catalogne !

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis ultricies nec