fbpx

IRIS VERSICOLORE

Les sceptiques seront confondus lorsqu’ils apprendront que l’emblème floral officiel du Québec n’est pas le lis blanc. Ce n’est également pas sans le moindre remous que l’Assemblée Nationale du Québec adopte en 1999 le projet de loi 49. Elle officialise ce qui était officieux depuis trop longtemps aux yeux de nombreux botanistes : l’iris versicolore est l’emblème floral du Québec.

Dans les faits, l’aval de loi mettait fin à différentes vagues de pressions qui ont été menées par certaines des figures les plus imminentes de la botanique québécoise comme Gisèle Lamoureux ou Jacques Rousseau. Ils voulaient mettre fin à une certaine confusion qui régnait autour de la fleur qui apparaissait figurée sur le drapeau québécois. Mais, celle-ci ne serait pas un lis blanc, mais plutôt une iris des Marais poussant en abondance aux abords de la rivière Lys située en Belgique. On comprend donc mieux la contraction de fleur de lys (et non, fleur de lis).

Proche de la nature québécoise, les botanistes souhaitaient également voir le Québec s’affranchir d’une plante qui est indigène au territoire plutôt que de s’enorgueillir d’une plante poussant difficilement ici. Pour illustrer cette volonté, voici une réflexion souvent reprise provenant de Jacques Rousseau.

Celui-ci clamait que : “proclamer le lis blanc à titre d’emblème floral du Québec était aussi déplacé que de nommer le chameau comme emblème animal du Québec”.

Sur ce, nous vous souhaitons une belle fête nationale de la Saint-Jean entourée d’amour et de fleurs qui s’ouvrent justement vers la fin du mois de juin : les iris versicolores !

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis ultricies nec