Close

CARNET-B

École-B partage des faits saillants et insolites d’une culture culinaire riche et diversifiée, située au bout de l’Amérique, qui, mis à part ses quelques clichés beurrés épais, est, dans son essence, méconnue de la plupart de ses gens. Ce qui est cependant connu, c’est que la culture c’est comme de la confiture, et moins t’en as, plus tu l’étends.

C’est donc dans cet état d’esprit, qu’a été créé le Carnet d’École-B, dirigé par Alex Cruz et Cyril Gonzales, et illustré par Matthieu Goyer

Chaque semaine, avec une petite touche d’irrévérence, mais avec une énorme dose d’enthousiasme, l’équipe d’École-B publiera des capsules sur la culture culinaire québécoise qui, d’ores et déjà, on vous l’affirme, briseront certaines idées reçues, jetteront quelques pavés dans la mare, et ouvriront, on l’espère, de nouveaux horizons.

Sapin géant

Le 25 novembre 1974

Un avion-cargo parti plus tôt de Montréal atterrit à l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle en France.

En savoir plus

L’Al Capone du Québec

C’est dans une Amérique du Nord du début du 20e siècle, levant du coude sous le joug de la prohibition, qu’un jeune boulanger du nom de Conrad Labelle troquera son modeste gagne-pain pour le pétrin du monde interlope. Un nouvel univers qui en moins de 4 ans, le couronnera à jamais comme étant le roi des bootlegger québécois.

En savoir plus

Crêpe à la neige

Datant vraisemblablement de la fin des années 1800, la recette de crêpe à la neige nous propose d’ajouter de la neige folle bien tassée sur une liste d’ingrédients. 


En savoir plus

À l'origine, la sagamité d'Amérique

Pratique d’origine précolombienne, devenue mets avéré de la cuisine autochtone nord-américaine, la sagamité consistait à épaissir un bouillon à l’aide de semoule de maïs. 

Il y a tant à dire sur cette pratique révélatrice de l’Amérique, mais attardons-nous, le temps de quelques lignes, au nom lui-même : Sagamité. 

En savoir plus

Anne Lamarque dite "La Folleville"

Femme d’affaires vivant au-dehors des normes. Anne Lamarque dite la Folleville a tenu les rênes de son cabaret d’une main de fer. 

En savoir plus

La ruée vers l’eau

Une curieuse course aux gisements d’eau de source minérale a déjà eu lieu dans les basses terres du Saint-Laurent; un terrain de jeu exceptionnellement riche en minéraux, qui était, rappelons-le, il y a plus de 10 000 ans, nul autre que le lit des mers postglaciaires de Goldwaith et De Champlain.

En savoir plus

Souvenez-vous des Jardins de la Victoire

Dans le tumulte incertain des 1re et 2e guerres mondiales, des campagnes de propagande gouvernementale ont été menées afin d’encourager la population québécoise et canadienne à s’adonner au loisir patriotique du jardinage de guerre.

En savoir plus

Un pain de ménage à trancher

De par sa mie légère faite de farine blanche et son profil rectangulaire tout droit sorti d’un moule, le pain de ménage a su marquer la tradition populaire au Québec. 

En savoir plus

Mitaines noires

Puisant apparemment cette superstition du folklore acadien, il était, paraît-il, de mauvais présage d’enfiler des mitaines noires lorsqu’on s’adonnait à la pêche aux Îles-de-la-Madeleine.

En savoir plus

Une catalogne à métisser

Symbole fort intéressant de la ruralité québécoise, une catalogne est un spécimen de couvre-lits et de tapis de sol, dont les lanières de couleurs sont façonnées de manière aléatoire. 

Traditionnellement, elles étaient constituées – économie familiale obligeait – de retailles de tissus et de guenilles recyclées. 

En savoir plus

Ail douce

On appelait << ail douce >> l’érythrone d’Amérique.

En savoir plus

La dinde de Murray Bay

Pour cette toute première capsule, le Carnet d’École-B vous parle de l’appellation «Murray Bay Turkey» qui, sans que l’on sache trop pourquoi, s’est évanouie dans l’histoire de l’Amérique.

Nous sommes au début des années 1900, et une variété de dindons de spécialité s’écoule à fort prix dans la ville de New York

En savoir plus