fbpx

Carnet-B faits saillants et insolites d’une culture culinaire riche et diversifiée Quand le marketing raconte l’histoire

CARNET-B_

École-B partage des faits saillants et insolites d’une culture culinaire riche et diversifiée, située au bout de l’Amérique, qui, mis à part ses quelques clichés beurrés épais, est, dans son essence, méconnue de la plupart de ses gens.

Ce qui est cependant connu, c’est que la culture c’est comme de la confiture, et moins t’en as, plus tu l’étends. C’est donc dans cet état d’esprit, qu’a été créé Carnet-B, dirigé par Alex Cruz et Cyril Gonzales, et illustré par Matthieu Goyer. Chaque semaine, avec une petite touche d’irrévérence, mais avec une énorme dose d’enthousiasme, l’équipe d’École-B publiera des capsules sur la culture culinaire québécoise qui, d’ores et déjà, on vous l’affirme, briseront certaines idées reçues, jetteront quelques pavés dans la mare, et ouvriront, on l’espère, de nouveaux horizons.

CARNET-B_

École-B partage des faits saillants et insolites d’une culture culinaire riche et diversifiée, située au bout de l’Amérique, qui, mis à part ses quelques clichés beurrés épais, est, dans son essence, méconnue de la plupart de ses gens.

Ce qui est cependant connu, c’est que la culture c’est comme de la confiture, et moins t’en as, plus tu l’étends.

C’est donc dans cet état d’esprit, qu’a été créé Carnet-B, dirigé par Alex Cruz et Cyril Gonzales, et illustré par Matthieu Goyer.

Chaque semaine, avec une petite touche d’irrévérence, mais avec une énorme dose d’enthousiasme, l’équipe d’École-B publiera des capsules sur la culture culinaire québécoise qui, d’ores et déjà, on vous l’affirme, briseront certaines idées reçues, jetteront quelques pavés dans la mare, et ouvriront, on l’espère, de nouveaux horizons.

Aimez-nous

Suivez l’histoire

Êtes-vous follement épris(e) du goût du céleri-branche ? Que votre réponse se termine par l’affirmative, ou par la négative, sachez que cette plante était, jadis, au Québec associée à cette chose que l’on nomme affectueusement : l’affection. De fait, il est possible de retrouver à travers nos croyances populaires quelques variantes faisant un détour sur ce […]

Bien qu’il existe de nombreuses variations linguistiques pour décrire une pâte de bleuets chez les nations algonquiennes. En innu-aimun, pashiminan se traduit par : De la confiture de bleuet cuite jusqu’à consistance solide. Tandis que Pashimineu se traduit par : Il fait de la confiture de bleuets cuite jusqu’à consistance solide. Notons ici que la formule (il) […]

<< Se bourrer la fraise >> ou encore << se paqueter la fraise>>. Voilà bien deux expressions québécoises colorées qui soulignent que la fraise est très solidement ancrée dans nos mœurs de consommation. Celle-ci suscite ni plus ni moins que l’enivrement que représente parfois l’abondance. Originellement prélevées à l’état sauvage puis ensuite cultivées dans nos champs, […]

On vous partage cette semaine un adage québécois tiré d’un ouvrage de Pierre Desruisseaux. << Quand on a une tête de beurre, on s’approche pas du poêle. >> Quand on ne peut supporter l’épreuve, il ne faut pas s’approcher du danger ; on ne s’engage pas dans une entreprise au-dessus de ses forces ou de […]

Les sceptiques seront confondus lorsqu’ils apprendront que l’emblème floral officiel du Québec n’est pas le lis blanc. Ce n’est également pas sans le moindre remous que l’Assemblée Nationale du Québec adopte en 1999 le projet de loi 49. Elle officialise ce qui était officieux depuis trop longtemps aux yeux de nombreux botanistes : l’iris versicolore […]

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis ultricies nec